Sœur Etienne

Témoignages - Rencontres buissonnières

Quelques heures de rencontres buissonnières :
Promenade dans la forêt millénaire de Cîteaux
Découverte d’artistes peintres autant que poètes
Qu’inspirent les moines en coule blanche Ou le bon saint Nicolas !
Surprise à l’écoute d’une pianiste virtuose
A peine sortie de l’enfance…
Le tout pour ajouter à la beauté du monde !

Sœur Etienne (bénédictine de Pradines)

Florence Zito & Frère Michel

Florence Zito, Frères cisterciens - Abbaye de Cîteaux 2018

Un esprit de communion anime la rencontre buissonnière.
Francine, inspirée par le « bon saint Nicolas », les moines et la forêt de Cîteaux, nous transporte au cœur de l’essentiel de la vie cistercienne : A la queue leu leu, un plateau d’artistes évoquent Prière et travail à l’école de l’amour. Les enseignements, d’une grande richesse, nous emportent tous. Le partage est saisissant.
16h, suspension du temps : Noà, 14 ans, sans partition, s’assied au piano et s’élance dans les Variations…

Quelle bonne journée !

Florence Zito – Frère Michel –

Noà Zanon & ses parents

Noa Zanon - Rencontres buissonnièresJe vous remercie de cet accueil chaleureux. Cette abbaye et les moines qui s’y trouvent émettent une auréole de paix et de tranquillité qui se propage à travers les différentes personnes venant se recueillir dans ces lieux !
J’ai été très honorée d’avoir pu réaliser un concert à Cîteaux.

Noà Zanon


Témoignage 1 - Rencontres buissonnièresMerci beaucoup pour nous avoir permis de découvrir cet endroit aussi magique.

Lizita, maman de Noà

 


Merci pour ce moment merveilleux à l’Abbaye de Cîteaux. Ce sont des instants inoubliables remplis d’une douce et profonde énergie, où la nature et la spiritualité se mêlent.
Le concert de Noà a été le point d’orgue de cette journée, avec de nombreuses personnes réunies dans l’église pour une intense communion.

Lorenzo, papa de Noà

Les Chouettes du Coeur

Association Les Chouettes du CoeurDe la liturgie des heures exposée admirablement par Frère Benoît, à la jeune pianiste prodige de 14 ans qui cherche sans cesse les couleurs qui s’aiment, en créant des compositions, un opéra et en jouant divinement bien, la journée du 17 novembre dernier était sans conteste, sous le signe de la lumière et de l’accueil.

Initiée par Francine Ohet et ses amis, avec un sens inné de l’amitié entre tous, cette rencontre buissonnière a invité plusieurs intervenants, tous ayant relevé ce défi, si cher à la Communauté de Citeaux : « Vivre ensemble ».
De la règle de St Benoît au concert prestigieux de Noà, en passant par un moment très convivial autour d’un repas, cette journée était une belle envolée… de joie.

Catherine
Les Chouettes du Coeur

Marie-Odile

Témoignages - Rencontres buissonnièresJ’entre toujours à Cîteaux avec plaisir, et j’en sors avec des provisions de calme et d’espérance.
La Règle de Saint Benoît m’a longtemps accompagnée dans les visites que j’animais autrefois à l’abbaye de Pontigny, la présentation de frère Benoît m’en donne une nouvelle vision, et m’a donné envie de la relire autrement.

J’avais été fascinée à sa sortie par le livre de Frère Michel et Florence Zito, sentiment confirmé par leurs paroles, leur sensibilité à la nature et à sa bonne gestion par l’homme.

J’ai entendu Dom Olivier et frère Bernard comme des témoins de la place de leur communauté dans le monde, avec les antennes bienvenues des laïcs cisterciens et des aventuriers du bonheur; et celles, plus symboliques, des oiseaux et de la musique.

Marie-Odile

Bernadette et les Laïcs cisterciens

Témoignages - Rencontres buissonnières

Le groupe de Laïcs cisterciens « Près de Cîteaux » a été très heureux de découvrir la riche mosaïque tant spirituelle, culturelle, artistique, au coeur de la Création et au coeur des hommes, du Rayonnement du Charisme cistercien.
Grâce à la mise en oeuvre des Rencontres buissonnières 2018 à Cîteaux.

Un grand Merci, en toute fraternité,

Bernadette Antoine et le groupe des Laïcs cisterciens

Brigitte

Témoignages - Rencontres buissonnièresJe dis bravo à l’instigatrice de cette journée ainsi qu’à celles et ceux qui l’ont accompagnée dans l’organisation de son déroulement, et dans le choix des intervenants pour leur prestation, intellectuelle ou venant davantage du cœur.
En évoquant le mot Enfance, l’émotion de Francine a fait écho sur mon affect. Involontairement, Francine annonçait ainsi l’atmosphère qui allait suivre.
L’analyse de Frère Benoît, loin d’être statique et au-delà de l’information, incitait l’auditeur à se questionner, à réfléchir…
Le parcours très singulier du jeune fromager Olivier ne pouvait qu’interpeller. Il s’est présenté avec calme, simplicité et avec une grande profondeur dans la voix. Cette sérénité qu’il dégageait et diffusait autour de lui était rassurante et engageante pour ceux qui n’ont plus foi en la vie. Cela m’a émue…
Enfin, dans le jeune couple dont je ne connaissais pas leur relation au moment de leur intervention, j’ai perçu la bienveillance qui les réunissait, l’humour notamment du côté du jeune fiancé, les rires contenus emplis d’affection et d’amour de la part de la jeune fiancée à l’adresse de son fiancé. La pudeur de leur amour m’a également émue…

Brigitte

Trio Tapatou

Trio Tapatou - credit : Le Bien PublicNos sentiments après cette journée à Cîteaux

Une journée vécue avec intensité : nous avons apprécié la variété des moments, les interventions toutes intéressantes, et même le moment très convivial du repas, auquel nous avons participé pour la première fois à Cîteaux.
Bien sûr, la place de la musique nous a touchés, avec le moment de la messe où nous avons été portés par la spiritualité du lieu lors de nos interventions musicales, avec la ferveur du jeu de Michel Villeminot à l’orgue, avec le superbe concert de Noà, talentueuse et simple à la fois.
Et puis, vraiment, chanter dans l’église a été un grand bonheur …
Mais aussi, l’humour de Frère Benoit, l’enthousiasme de Frère Bernard, la générosité de tous, l’accueil toujours chaleureux de Dom Olivier…
Cîteaux, un lieu que nous apprécions à chaque rencontre davantage, et que nous avons appris à mieux connaître encore ce samedi, merci à tous.

Trio Tapatou

Michel Villeminot

Michel Villeminot, organiste - Rencontres buissonnieresDécouverte de Cîteaux en deux temps

D’abord un temps privilégié de rencontre privée avec le frère Michel, le frère Bernard et Dom Olivier Quenardel en accompagnant Mme Ohet pour préparer la journée du 17 novembre. Découverte de la simplicité de leur accueil, de l’attention portée aux autres, de l’écoute.

Au rebours d’une idée reçue qu’une abbaye vit en vase clos, découverte de son ouverture au monde, à la vie associative, économique et citoyenne, à l’accueil des réfugiés. Et modernité par l’utilisation du téléphone portable pour communiquer d’un bout à l’autre de cette grande maison…

Puis cette belle journée, impressionnante par la mise en évidence de la pensée personnelle qui anime l’action, de la culture, de la musique. Beau moment de partage de la messe par sa simplicité et sa beauté avec notamment une leçon inattendue sur la place des femmes dans l’Eglise. Etonnement émerveillé par l’action des montreurs de chouettes comme lien de communication avec des personnes autistes et handicapées. Et cadeau reçu du récital de Noà qui respire la musique, ce qui augure d’une belle carrière.
Bravo à Francine Ohet pour son organisation et son habileté à mobiliser les compétences diverses autour de ses projets. Longue vie aux Rencontres buissonnières.

Michel Villeminot

Anne Kienlen

Peinture - Saint Nicolas et son âne , Anne Kienlen - Rencontres buissonnieresBien que non-croyante (encore que je croie aux esprits des champs et des bois…) j’ai beaucoup apprécié cette journée de découverte de l’abbaye de Cîteaux et surtout de la communauté qui la fait vivre.
La première intervention, celle de de frère Benoît, très érudite, a évoqué une vie où travail manuel (souvent au contact de la nature) et prières rythment les jours mais pas seulement : il fut intéressant de constater que réflexion, questionnement des textes et des dogmes ainsi que recherche du bonheur y tiennent aussi leur place.
Les témoignages suivants de jeunes gens en recherche de sens pour leur vie l’ont illustré de belle et émouvante façon et m’ont touchée par leur authenticité.
Car autre point admirable, il n’y a pas de repli sur soi dans cette communauté, bien au contraire : de nombreuses personnes comme ces jeunes Aventuriers du bonheur sont accueillies à Cîteaux, des familles de migrants le sont aussi et des associations comme Rencontres Buissonnières ou Les Chouettes du Cœur.
Aimant toutes les bêtes de la création, particulièrement les oiseaux qui sont partout dans ma peinture, j’ai adoré découvrir le travail de médiation avec les rapaces inventé par les membres de cette dernière association en direction de personnes en souffrance ou fragilisées.
Tout au long de cette journée, l’ambiance était simple, réfléchie et sereine, et le concert de la jeune prodige dans l’église à l’acoustique exceptionnelle l’a clos superbement.
Grand merci à Francine Ohet pour m’avoir permis de découvrir ce havre de paix et à Dom Olivier Quenardel et tous les membres de sa communauté pour la grande ouverture d’esprit dont ils font preuve et le bon accueil qu’ils manifestent à tous et à chacun.

Anne Kienlen

Site internethttp://annekienlen.fr/